Le Thakhek Loop, c’est la convivialité

C'est la fête.JPEG
Rien de tel qu’un « boys band » laotien pour mettre l’ambiance au coin du feu .

Un feu de camp, une guitare, une sorte de tam-tam et quelques Beerlao. Les ingrédients peuvent paraître simplistes, mais ils sont l’assurance d’une belle soirée entre Laotiens et voyageurs.

Le lieu de cette rencontre improvisée? La Sabaidee Guesthouse, un sympathique ensemble de bungalows en bois situé à Thalang, étape quasi-obligatoire pour qui se lance à l’assaut de la Boucle de Thakhek, fameux circuit à découvrir en deux-roues au centre du Laos.

Cette maison d’hôtes organise traditionnellement, le week-end, un barbecue géant autour du feu. Un beau moment de convivialité entre voyageurs. Lorsqu’un petit groupe, intrigué par la musique qui leur arrive aux oreilles, décide d’aller voir ce qui se cache derrière le dortoir principal et y découvre quelques ouvriers en train de festoyer autour d’un autre foyer.

Notre groupe d’amis – nous nous sommes rencontrés la veille – s’approche tranquillement. Place nous est vite faite. La communication est compliquée. On se tourne donc naturellement vers des valeurs partagées: un sourire, la musique, faire santé. Les uns chantent leur répertoire traditionnel; nous nous reposons sur les qualités de guitariste et de voix d’une Irlandaise. Chacun y va de sa petite improvisation percussionniste et l’ambiance se prolonge jusque tard dans la nuit.

Minuit, il est l’heure d’aller se coucher. Demain nous reprenons la route de bonne heure!


 

Voyager seul, c’est être seul ?

Lorsque j’évoque mon voyage de quatre mois en solo, beaucoup jugent ma décision courageuse. En vérité, partir seul ne signifie pas être seul… sauf quand on le désire. Mon aventure au Laos en est la preuve. J’ai effectué le Thakhek Loop avec un groupe de neuf voyageurs solo. Au final, nous sommes restés une bonne dizaine de jours ensemble. Nous nous sommes revus, pour certains, trois semaines plus tard à Hanoi.

Deux Allemands, une Allemande, une Hollandaise, une Écossaise, un Néo-Zélandais, une Française, une Suissesse et moi-même. Un groupe avec qui j’ai partagé de magnifiques moments, à l’instar de la découverte de la majestueuse grotte de Konglor et des magnifiques paysages du Loop.

La squadra.JPEG
Une belle brochette de motards! (photo pas de moi, je suis tout devant)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s